Consulatant mondial de l industrie petroliere
La langue
Division Amérique du Nord Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Europe/Afrique Division Europe centrale/Asie Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Amérique du Nord Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Europe/Afrique Division Europe centrale/Asie Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Amérique du Nord Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Europe/Afrique Division Europe centrale/Asie Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Amérique du Nord Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Europe/Afrique Division Europe centrale/Asie Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Amérique du Nord Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Europe/Afrique Division Europe centrale/Asie Division Asie-Pacifique/Amérique latine

Division Europe/Afrique

La division Europe / Afrique de DeGolyer &MacNaughton est responsable de projets en mer du Nord, en Europe, en Méditerranée, en Afrique et au Moyen-Orient. Des études de plus de 200 champs dans l’environnement productif difficile de la mer du Nord, aux évaluations de certains des plus grands champs pétroliers et gaziers du monde au Moyen-Orient, DeGolyer and MacNaughton offre une vaste expérience et expertise régionale dans cette partie de l’hémisphère oriental. D & M a réalisé des centaines d’évaluations de réservoirs en Afrique avec des prévisions de production détaillées, des modèles de simulation de réservoirs majeurs, des projets de cyclage de gaz, des plans de développement détaillés et des études de récupération améliorées, ainsi que des certifications gazières détaillées. En outre, D & M a évalué des gisements dans toute l’Europe continentale étant ainsi considéré comme l’évaluateur indépendant de choix pour les privatisations, l’émission publique d’actions, les rapports de personnes compétentes et le soutien au financement de projets.
La performance constante de D & M, son expertise inégalée et sa réputation respectée en tant qu’expert indépendant continuent d’attirer les institutions financières internationales, les compagnies pétrolières nationales et les compagnies pétrolières internationales.

Histoires de clients

  • Afrique du sud

    D & M a évalué plusieurs opportunités de ressources dans les bassins Algoa, Gamtoos et Orange, y compris les cibles d’âge Crétacé.

  • Algérie

    D & M évalue des Assets en Algérie depuis plus de 60 ans, agissant comme le principal conseiller pétrolier de la compagnie nationale Algérienne Sonatrach, tout au long de cette période. L’entreprise a également travaillé avec un nombre important de partenaires étrangers qui opèrent et exploitent des champs en Algérie. L’entreprise a préparé des évaluations de réserves, des études intégrées, des prévisions de production, des appréciations et des évaluations prospectives de ressources pour les actifs algériens. D & M a examiné les plans de développement proposés par les compagnies pétrolières internationales, a participé à des réunions d’unitisation et à des accords de prêts financiers, et a aidé diverses entreprises à développer des licences nouvellement acquises dans le pays. Le cabinet a servi de conseiller en matière de réservoir pour la poursuite du développement du champ géant de Hassi R’Mel et de tous les autres grands champs de gaz a condensats en Algérie et reste le conseiller principal sur le champ géant de Hassi Messaoud qui assure l’essentiel de la production de pétrole du pays. D & M a également été impliqué dans des évaluations spéciales de toutes les découvertes réalisées par l’exploration en Algérie à divers intervalles, ce qui a donné à l’entreprise une expertise inégalée dans l’évaluation des gisements en Algérie.

  • Allemagne

    D & M a eu l’occasion d’évaluer des assets en Allemagne pendant de nombreuses décennies après la Seconde Guerre mondiale. De telles évaluations ont été réalisées pour d’importantes sociétés pétrolières basées en Allemagne, ainsi que pour d’autres partenaires européens et américains qui ont des intérêts en Allemagne. Les évaluations ont inclus des évaluations annuelles pour les grandes entreprises internationales, des études de gisements spécifiques, des évaluations indépendantes pour soutenir les garanties de financement, et des résolutions de conflits. Le personnel de D & M a de l’expérience dans toutes les provinces géologiques d’Allemagne.

  • Angola

    La zone offshore de l’Angola produit du pétrole depuis 1968, lorsque Cabinda Gulf a commencé ses opérations, et D & M a mené des évaluations dans la région de Cabinda depuis ce temps. La firme est familière avec les réservoirs mixtes de carbonates / clastiques Albiens de la Formation de Pinda et les principaux réservoirs clastiques des formations de Vermelha, Lago, Azul, Likouala et Lucula sur le plateau angolais. D & M possède une vaste expérience de la plupart des découvertes miocènes dans les eaux profondes angolaises, y compris certaines des blocs en eaux profondes à la frontière du développement au large de l’Angola. D & M a prévu la production future, les dépenses en capital et les coûts d’exploitation pour tous les champs offshore en Angola qui sont en production ou en cours de développement. La société a examiné les données géophysiques, les diagraphies, l’historique de production et les plans de développement des champs offshore pour le compte de la compagnie pétrolière nationale, ainsi que la plupart des autres compagnies pétrolières internationales opérant en Angola ces dernières années.

  • Arabie Seoudite

    Certains des premiers travaux de D & M ont impliqué des évaluations au Moyen-Orient, y compris en Arabie Saoudite. D & M a initialement évalué le potentiel d’hydrocarbures qui serait éventuellement réalisé en Arabie Saoudite. Les opportunités récentes de D & M dans le pays comprennent la formation et l’orientation sur l’évaluation des réservoirs non conventionnels.

  • Autriche

    Tout au long de son histoire, D & M a évalué tous les champs découverts en Autriche et soutient activement des évaluations pour diverses entreprises, y compris des opérateurs basés en Autriche et leurs partenaires. Une grande partie du travail a été concentrée dans les grandes accumulations de la zone Matzen au nord-est de Vienne. Ces réservoirs ont tendance à être peu profonds, multicouches et faillés ; cependant, il existe aussi des réservoirs complexes plus profonds qui sont des dolomies en chevauchement et fracturées qui présentent de nombreux défis à évaluer. Les équipes de D & M ont également réalisé des études sur de grands projets de stockage de gaz en Autriche.

  • Bahrain

    D & M a effectué des évaluations de ressources non conventionnelles et a fourni un soutien technique pour la sélection des sites de test, la conception des puits pilote et l’évaluation des résultats des essais avec un programme de test de réservoirs non-conventionnel réussi au large de Bahreïn .

  • Bulgarie

    D & M a eu plusieurs occasions d’évaluer des assets en Bulgarie, y compris des développements de gaz et des opérations pétrolières limitées. Les Partenaires impliqués dans le financement de projets liant La Bulgarie a l’Europe et la Turquie ont également été attirés par les services de D & M.

  • Cameroun

    D & M a évalué des projets de GNL et fourni des évaluations indépendantes des réserves et des ressources en huile et en gaz dans cette nation de l’Afrique de l’Ouest qui borde le Nigeria, le Congo et le Gabon. Ces évaluations ont pris en compte des paramètres techniques et économiques pour les champs, parfois en relation avec des projets dans les pays voisins.

  • Congo

    D&M possède une vaste expérience à la fois en République du Congo et en République Démocratique du Congo. Les clients de D&M incluent des majors dans le monde entier, ainsi que de petits opérateurs, des partenaires et des sociétés nationales. Les rapports de D&M ont inclus des évaluations de tous les principaux gisements au Congo. Les équipes de D&M ont eu l’opportunité d’évaluer les champs onshore et offshore (y compris les récentes découvertes en eaux profondes) qui proviennent des formations crétacées et albiennes . Les experts de D&M procèdent en continue a des évaluations de délinéations, des certifications SEC et PRMS et des évaluations indépendantes soutenant des projets de financement. Les évaluations spécifiques ont inclus l’interprétation géophysique, géologique et engineering ; estimation probabiliste des volumes de pétrole et de gaz en place; et le design des tests pour augmenter les volumes récupérables potentiels; et des analyses de sensibilité économique à l’échelle du pays.

  • Danemark

    D& M a été impliqué dans l’industrie pétrolière et gazière danoise depuis sa création, fournissant une assistance au gouvernement avec les premiers appel d’offre. Depuis lors, ses équipes techniques ont été impliquées dans l’évaluation de tous les champs offshores dans la mer du Nord pour un large éventail de clients. En outre, D & M a conseillé la plus grande société productrice basée au Danemark, en l’aidant à établir son système d’estimation des ressources internes et sa première publication de réserves et de ressources dans le domaine public, en passant à un opérateur privé mondial.

  • Egypt

    D & M évalue des propriétés en Egypte depuis plusieurs décennies, achevant des projets pour la plupart des opérateurs actifs et des détenteurs d’intérêts dans le désert occidental, le golfe de Suez, le delta du Nil et les zones méditerranéennes offshore de l’Egypte. D & M continue de participer à plusieurs projets actifs à divers stades d’achèvement dans la région, y compris de nouvelles découvertes importantes de gaz en offshore. Ces projets englobent l’évaluation des réserves de pétrole et de gaz, les évaluations de ressources prospectives spécialisées, le financement de projets pour les usines de traitement et les installations de collecte, la planification du développement et les projets de récupération secondaire dans plusieurs régions du pays.

  • Emirats Arabes Unies

    D & M a préparé des évaluations dans de nombreux gisements aux Émirats arabes unis, notamment dans les Émirats d’Abu Dhabi, Dubaï, Sharjah et Ras al-Khaimah et Sharjah. Le cabinet a évalué les réserves, préparé des rapports de personnes compétentes, préparé des plans de développement et participé à l’examen des concessions de plusieurs opérateurs et détenteurs d’intérêts dans certains des plus grands champs du pays, notamment les champs Arzanah, Abu al Bukhoosh et Mubarek. Pendant la majeure partie de cette décennie, D & M a également effectué des évaluations annuelles des réserves de plusieurs grands champs de production au large d’Abu Dhabi, en plus de nombreux champs plus petits dans le voisinage.

  • Espagne

    Les évaluations de gisements en Espagne font partie du portefeuille de travail de D & M depuis des décennies. Les équipes de D & M ont évalué des gisements pétroliers offshore, des champs de stockage de gaz onshore et d’autres actifs en Espagne. La société a travaillé avec des détenteurs de droits basés en Espagne et continue à travailler de manière continue avec les deux sociétés pétrolières et gazières les plus connues dont le siège est à Madrid, assistant l’une d’entre elles dans leur offre publique initiale.

  • Ethiopie

    D & M a terminé l’évaluation des ressources contingentes pour certaines découvertes dans le bassin de l’Ogaden. Ces découvertes dans les sections du Crétacé et du Jurassique sont situées dans la partie sud de l’Éthiopie. Alors que historiquement, il n’y a pas de zone pétrolière active, les découvertes récentes et le développement dans la région ont suscité un intérêt accru dans plusieurs pays de cette région

  • France

    D & M a récemment réalisé un important projet axé sur le gisement de gaz de Trois Fontaines et a réalisé d’autres projets dans le bassin de Paris dans le passé pour diverses parties. Les activités plus récentes comprennent l’examen du potentiel de ressources non conventionnelles et l’évaluation des pertes potentielles dues à la troncature de permis

  • Gabon

    D & M possède une vaste expérience dans l’évaluation et l’appréciation des réserves et des ressources à la fois en onshore et offshore du Gabon. Depuis plus de 20 ans, D & M réalise des études sur tous les grands gisements au Gabon pour le compte d’agences gouvernementales, de la communauté bancaire et de grandes compagnies pétrolières indépendantes. L’entreprise a participé à l’évaluation initiale des réserves de pétrole au Gabon, dont les résultats ont constitué la base dans la définition des licences d’exploration initiales pour le pays. D & M continue d’être active dans l’évaluation au Gabon, car des activités d’exploration supplémentaires ont élargi la base de ressources du pays.

  • Ghana

    D&M a réalisé de multiples évaluations sur les plus grandes découvertes au large des côtes du Ghana au cours des 10 dernières année, y compris des études de subsurface détaillées ainsi que des évaluations de réserves / ressources. Ces importants réservoirs complexes nécessitent une analyse détaillée des données géophysiques, pétrophysiques, géologiques et d’ingénierie afin d’évaluer correctement leur étendue, leur productivité et leurs plans de développement optimaux. Nous prévoyons de continuer à renforcer notre expérience avec ces actifs à l’avenir grâce à des missions supplémentaires pour nos clients.
    D & M a également participé à l’effort d’exploration , à la conception de processus de traitement sismique, au control de qualité, à la construction de modèles de vitesse régionaux, de modèles statiques de réservoir ainsi qu’ à l’analyse de la sismique 4D.

  • Guinee Equatoriale

    D & M évalue les propriétés au large de la Guinée équatoriale depuis les tout premiers stades de l’évaluation et du développement conceptuel. L’expérience de D & M en matière d’évaluation des réserves dans cette région , pour différents clients, a permis à l’entreprise d’acquérir une connaissance approfondie de ces systèmes de réservoirs complexes à mesure que les champs deviennent matures et permettent à D & M d’identifier d’autres opportunités d’exploitation. D & M a également réalisé des études géologiques et construit des modèles géocellulaires de réservoirs dans le pays , pour l’évaluation du potentiel de development.

  • Irak

    D & M a réalisé des évaluations de projets de réhabilitation dans le centre et le sud de l’Irak, ainsi que des découvertes récentes dans la région du Kurdistan au nord de l’Irak. Ces évaluations impliquaient des techniques sophistiquées, telles que les modèles dynamiques et l’analyse des pressions, pour considérer des systèmes à double porosité et des mécanismes de récupération complexes. D & M a réalisé des évaluations pour des délinéations, des rapports de personnes compétentes, des études de réservoirs et des évaluations indépendantes pour le développement de gisement et le financement de projets.

  • Iran

    Bien que restreinte par les récentes sanctions gouvernementales et les limitations de son activité là-bas, D & M a des antécédents d’évaluations en Iran, l’un des sites d’hydrocarbures les plus prolifiques au monde. Le plus grand gisement de gaz au monde, South Pars / North Dome Field, partagé par l’Iran et le Qatar, a été évalué par D & M à plusieurs reprises. Les clients de D & M ont inclus des majors mondiales et des sociétés nationales. Au fil des années, les économistes de D & M ont acquis de l’expérience dans les accords de licence uniques dans ce lieu et ont développé des programmes propriétaires pour estimer les réserves nettes et les revenus de production. Historiquement, D & M a eu l’opportunité de participer aux premières évaluations du potentiel iranien en hydrocarbures.

  • Ireland

    D & M a participé à des évaluations des gisements de gaz les plus vastes et les plus récemment développés au large de l’Irlande. Ces évaluations ont inclus l’analyse de la délivrabilité du gaz, les obstacles à la conception des tubulaires et l’incorporation très détaillée des contrats de gaz. Les réservoirs du Trias sont assez simples dans leur structure, mais peuvent constituer des défis pour déterminer les limites de la productivité. En tant que tels, les outils pour évaluer les systèmes liés à la pression sont essentiels dans ces études.

  • Italie

    D & M a eu l’opportunité de travailler dans toutes les provinces de production et de stockage de gaz et de pétrole en Italie, y compris dans la région prisée du Val d’Agri dans les Apennins du Sud. Une grande partie de la production est mature, mais des zones telles que Val d’Agri et offshore dans l’Adriatique il y a des projets d’exploration et d’évaluation en cours. D & M a évalué des champs et des découvertes pour tous les principaux opérateurs en Italie, ainsi qu’un certain nombre de participants plus modeste. D & M a été sélectionné dans de nombreux cas pour évaluer un certain nombre d’actifs en Sicile, y compris les plus grands champs de production dans la région.

  • Kenya

    D & M a évalué plusieurs opportunités de ressources dans le bassin de Lamu, y compris les formations récifales du Miocène.

  • Koweit

    D&M dispose d une expérience significative sur le Koweït, ainsi que la zone Neutre, réalisant des études de développement de gisements, des estimations de reserves, et de ressources potentielles sur les domaines onshore et offshore au profit de la compagnie pétrolière nationale, ainsi que d’autres clients. Tous les principaux types de réservoirs ont été évalués par l’équipe d’experts du cabinet. D & M a effectué des évaluations de réserves, des analyses de simulation de réservoirs et des études de caractérisation de réservoirs sur une longue période pour des sociétés pétrolières et gazières publiques et publiques. D & M a également conçu un programme pilote EOR chimique pour un réservoir hétérogène au Koweït

  • Liberia

    D & M a évalué plusieurs opportunités de ressources dans le bassin Liberia-Sierra Leone, y compris les cibles de l’âge du Campanien, du Maastrichtien et du Turonien.

  • Lybie

    D & M a effectué des études en Libye depuis les années 1960. Initialement, D & M a aidé les entreprises à obtenir des concessions. Plus récemment, le cabinet a effectué des évaluations de réserves et de ressources et des études de projets pour le compte de clients occidentaux qui ont des intérêts en Libye. D & M a récemment participé à l’évaluation du potentiel des ressources dans plusieurs parties non développées des bassins en Libye et a acquis une vaste expertise dans l’application de techniques probabilistes pour soutenir l’estimation des volumes de ressources dans ces grandes portions, mais peu développées et peu développées. du pays. Compte tenu des récentes interruptions de production et de développement, les évaluateurs de D & M ont été invités à estimer l’impact des retards, des extensions de licences et des gains et pertes de valeur globaux. Ces évaluations récentes ont impliqué des équipes diverses et intégrées d’experts techniques et économiques chez D & M.
    D & M a également réalisé plusieurs études de développement de gisements en Libye. Ces études ont porté sur l’amélioration des activités de déplétion et de balayage de l’eau ainsi que sur le potentiel d’activités d’EOR.

  • Maroc

    D & M a évalué plusieurs opportunités de ressources dans les bassins de Tarfaya et d’Essaouira, y compris les cibles d’âge miocène, jurassique et crétacé.

  • Mauritanie

    D & M a évalué la plupart des champs dans et au large des côtes de la Mauritanie, y compris certaines des plus grandes découvertes et développements. Les champs peuvent être complexes et multicouches, avec des variations de productivité importantes. Les travaux récents comprennent des évaluations de développements pour les rapports des personnes compétentes, des études techniques, le financement bancaire et la conformité des rapports sur les réserves générales.

  • Mozambique

    D & M a réalisé des études de certification de réservoirs et de réserves à terre et au large du Mozambique pour plusieurs clients, dont la compagnie pétrolière nationale du Mozambique. Les découvertes offshores les plus importantes et les plus récentes dans les blocs 1 et 4 ont été et continuent d’être évaluées par des experts de D & M. La société a également réalisé des études géologiques et d’ingénierie indépendantes sur les grands gisements de gaz onshore de Pande et de Temane afin de soutenir le financement et le développement de gisements. Ces études comprenaient des évaluations très détaillées de la géophysique, de la géologie, de la pétrophysique et de l’ingénierie de plusieurs réservoirs clastiques. D & M a également travaillé avec le gouvernement du Mozambique pour aider à l’octroi de licences pour certains actifs offshore

  • Namibie

    D & M a évalué un certain nombre de projets de ressources potentielles en Namibie, où l’intérêt croissant pour les réservoirs corrélatifs au Brésil et à la côte est de l’Amérique du Sud a conduit les entreprises à envisager des forages exploratoires.

  • Nigeria

    D & M a des décennies d’expérience au Nigeria. Ces dernières années, D & M a évalué la plupart des champs dans le delta du Niger. La société a réalisé de nombreuses études de certification de gaz pour le compte de grandes compagnies pétrolières internationales et de joint venture à l’appui d’investissements dans la monétisation des réserves et ressources de gaz du Nigeria par la construction et l’expansion de diverses usines de gaz naturel liquéfié. La compréhension de l’activité gazière nigériane acquise grâce à ces études a renforcé la capacité de D & M à servir des clients au Nigeria, notamment des sociétés nigérianes, de grandes compagnies pétrolières internationales, des membres éminents de la communauté financière internationale et des entreprises publiques. Alors que l’activité de développement a migré vers des eaux plus profondes, l’activité d’évaluation de D & M a inclus de nombreux mégaprojets associés à ces champs en eau profonde. Plus récemment, les entreprises nigérianes ont demandé à D & M d’évaluer les holdings, de les aider à identifier les opportunités et à produire des rapports financiers qui soient conformes et acceptables pour les marchés financiers.

  • Norvège

    D & M a eu l’occasion de travailler dans presque tous les gisements et découvertes au large de la Norvège pour un nombre important de clients variés. Les évaluations en cours de la SEC pour les partenaires étrangers ont présenté D & M au lieu où les premières découvertes ont été faites. L’implication précoce de D & M a conduit à demander à l’entreprise de procéder à une évaluation complète de tous les actifs du plus grand détenteur de droits au large de la Norvège à l’appui d’une offre publique initiale d’actions. Sur une base actualisée et continue, les équipes de D & M évaluent les découvertes, les champs et les portefeuilles d’actifs au large de la Norvège.

  • Oman

    D & M a effectué des études et des évaluations à Oman depuis les années 1970. L’entreprise a préparé plusieurs évaluations de réserves et prévisions de production pour le gouvernement d’Oman et plusieurs sociétés d’exploitation dans le pays. Ces études étaient complètes et couvraient tout le pays. Au cours des dernières années, D & M a joué un rôle actif dans l’évaluation des réserves qui approvisionnent l’usine de gaz naturel liquéfié d’Oman. Cette usine a été mise en service au milieu de l’année 2000 et D & M complète les évaluations à certains moments et changements, tels que les expansions de centrales à gaz.

  • Ouganda

    D & M a récemment eu l’occasion d’évaluer des ressources prospectives ainsi que des résultats de forage exploratoire en Ouganda. La géologie est complexe et il existe des défis pour le développement et le transport prévus dans le pays.

  • Pays bas

    D & M a réalisé un certain nombre d’évaluations de champs au large des Pays-Bas. En tant que composante du réseau d’accumulation d’hydrocarbures de la mer du Nord, les réservoirs et les champs au large des Pays-Bas ont des caractéristiques géologiques similaires à celles du reste de la mer du Nord. Cependant, les accumulations ont tendance à être compartimentées et à plusieurs couches. En tant que tel, les évaluations de récupération peuvent être difficiles. D & M a été en mesure d’estimer avec compétence les réserves de nombreux détenteurs d’intérêts qui ont été utilisées par les organismes de réglementation, les banques et les détenteurs d’intérêts conjoints. Les évaluations réalisées par D & M ont fait partie d’évaluations de portefeuille importantes, d’études transactionnelles et d’études de gisements spécifiques.

  • Qatar

    D & M a mené de nombreuses études sur des champs au Qatar. Il a aidé de nombreuses compagnies pétrolières internationales dans d’autres projets de réhabilitation de champs pétrolifères, ainsi que la partie sud de la plus grande accumulation de gaz dans le monde, le champ de North Dome.
    situe au large du Qatar il est productif de gaz dans le sable Khuff profond, épais et généralement à faible perméabilité. D & M a réalisé plusieurs études, espacées de plusieurs années, sur cette concession. Le travail effectué par D & M a inclus des mises à jour annuelles des réserves des blocs sélectionnés dans ce domaine pour les compagnies pétrolières multinationales.

  • Roumanie

    D & M a évalué la plupart des champs en Roumanie, y compris les champs de la région gazière du nord de la Transylvanie, ainsi que les gisements de pétrole et de gaz dans le sud du pays. Bon nombre des plus anciens champs de pétrole existant dans le monde sont situés en Roumanie, et certains sont soumis à des méthodes de récupération tertiaires, y compris des balayages thermiques, a l’eau, à la vapeur ainsi que l’usage des polymères. Les réservoirs peuvent être extrêmement stratifiés et présentent des défis dans l’évaluation de la récupération future potentielle dans le contexte de la performance actuelle du gisement et du volume original en place. D & M a eu l’opportunité de travailler avec les plus grands opérateurs en Roumanie ainsi qu’avec des partenaires de joint-venture étrangers.

  • Royaume unis

    D & M a mené des études et des évaluations de réserves / ressources pétrolières en mer du Nord, y compris au Royaume-Uni et dans des sites adjacents, pendant près de 50 ans. Depuis ces premières années, l’expérience de D & M au Royaume-Uni s’est élargie et approfondie, et D & M est maintenant considéré comme un expert de la mer du Nord par des clients du monde entier. Depuis le début des années 1970, D & M a mené des études sur presque tous les champs de la mer du Nord au large du Royaume-Uni.
    Le cabinet a des études en cours dans presque tous les gisements de la région pour des clients allant de grandes entreprises à des indépendants de taille moyenne à de petits opérateurs de niche. D & M évalue actuellement les portefeuilles immobiliers sur une base annuelle pour les plus grands opérateurs de la mer du Nord. En fait, l’entreprise a évalué les réserves dans environ 90% des blocs offshore de la mer du Nord qui ont des réserves de production au Royaume-Uni. Plusieurs grandes listes publiques impliquant des champs au large du Royaume-Uni ont été complétées par D & M au cours des dernières années.
    Compte tenu de la vaste expérience de la société en matière d’évaluation des gisements de schiste aux États-Unis et ailleurs, D & M est bien placée pour soutenir les efforts de développement visant à exploiter les ressources de schiste au Royaume-Uni. Les équipes de D & M sont engagées pour évaluer ces ressources pour plusieurs clients

  • Senegal

    D & M a réalisé des études géophysiques pour l’exploration offshore au Sénégal, y compris le contrôle qualité du traitement sismique et la construction de modèles de vitesse régionaux.

  • Syrie

    D & M est impliqué depuis de nombreuses années dans l’évaluation des réserves en Syrie. D & M a effectué des examens annuels de 35 champs pétrolifères dans plusieurs contrats clés de partage de production dans le nord-est de la Syrie. Une grande partie de la production se trouve dans les zones pétrolifères sous-saturées, telles que les réservoirs Rutbah et Mulussa. Le gaz associé provenant des gisements de pétrole a également été évalué dans le cadre de projets de centrales à gaz.

  • Tanzanie

    D & M a réalisé des études de certification de réservoirs et de réserves onshore et au large de la Tanzanie pour plusieurs clients. Un certain nombre de découvertes offshore plus importantes ont été évaluées par des experts de D & M. Ces études comprenaient des évaluations très détaillées de la géophysique, de la géologie, de la pétrophysique et de l’ingénierie de plusieurs réservoirs clastiques.

  • Tunisie

    D & M a mené des études sur la plupart des principaux gisements de pétrole et de gaz découverts en onshore and offshore de la Tunisie, y compris les champs de Didon, Ashtart, Adam et d’autres. Des travaux récents ont inclus l’évaluation de ressources découvertes et non découvertes dans les régions les plus reculées du pays. Les clients de D & M en Tunisie ont inclus des entreprises qui y opèrent, ainsi que des partenaires dans ces développements.

  • Turkey

    D & M a été la première entreprise à évaluer de manière indépendante les réserves et les ressources à l’échelle du pays. En outre, D & M a réalisé de nombreux projets en Turquie pour d’autres opérateurs dans le Bassin de Thrace, le Bassin du Sud-Est et la région d’Ortakoy. D & M a une bonne compréhension des environnements de production en Turquie et dans la région, y compris les régimes physiques, techniques, monétaires et réglementaires / fiscaux. D & M a interagi avec les opérations de gisements , la gestion de la production et les participants financiers dans de nombreuses évaluations de gisements

  • Yemen

    D & M a été impliqué au Yémen depuis le début du premier champ commercial en 1986. D & M a travaillé avec la plupart des compagnies pétrolières étrangères ayant une production commerciale au Yémen et a créé des rapports de développement pour le gouvernement et les institutions financières. L’entreprise a effectué une grande variété de tâches, y compris l’analyse des réserves, le potentiel d’exploration, les plans détaillés de développement de gisements , les inspections de gisements et une évaluation nationale des ressources gazières.
    Les vastes connaissances de D & M sur le Yémen ont mené à la sélection de l’entreprise pour effectuer une étude sur les réserves et la productibilité de gaz dans les plus grands champs du pays. Ce rapport a été utilisé pour évaluer la rentabilité de la construction d’un pipeline de la zone de production à la côte pour l’exportation en tant que gaz naturel liquéfié.