Consulatant mondial de l industrie petroliere
La langue
Division Amérique du Nord Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Europe/Afrique Division Europe centrale/Asie Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Amérique du Nord Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Europe/Afrique Division Europe centrale/Asie Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Amérique du Nord Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Europe/Afrique Division Europe centrale/Asie Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Amérique du Nord Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Europe/Afrique Division Europe centrale/Asie Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Amérique du Nord Division Asie-Pacifique/Amérique latine Division Europe/Afrique Division Europe centrale/Asie Division Asie-Pacifique/Amérique latine

Division Asie-Pacifique/Amérique latine

La Division Asie-Pacifique / Amérique latine de DeGolyer and MacNaughton est responsable des études menées dans les pays de l’Asie du Sud-Est et du sous-continent ainsi qu’en Amérique centrale et du Sud. La Division possède une vaste expérience des bassins d’hydrocarbures de ces régions grâce à des années d’études et d’évaluations réalisées en Argentine, Australie, Bangladesh, Brésil, Bolivie, Brunei, Chili, Chine, Colombie, Equateur, Guyana, Inde, Indonésie, Malaisie, Le Mexique, la Mongolie, le Myanmar, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Philippines, la Thaïlande, le Trinidad et le Vietnam où les professionnels sont dédiés à chaque zone géographique.

L’expertise de D & M en matière de certification des réserves de gaz pour les acheteurs, les financements de projets, les détenteurs d’intérêts et les agences gouvernementales est prépondérante dans le monde. D & M a fourni les études indépendantes requises sur la plus grande concentration de projets de GNL au monde, situés dans la région Asie-Pacifique. D & M travaille en étroite collaboration avec ses clients pour répondre à leurs besoins dans ce secteur extrêmement actif de l’industrie énergétique mondiale.

D & M travaille activement en Amérique latine depuis plus de 50 ans pour des agences gouvernementales, des compagnies pétrolières et gazières basées en Amérique Latine et des compagnies pétrolières et gazières multinationales. D & M effectue des certifications de réserves annuelles pour certaines des plus grandes compagnies pétrolières nationales d’Amérique latine, ainsi que de nombreuses sociétés indépendantes, et assiste régulièrement ses clients lors des différents appels d’offres qui se déroulent dans cette région. La division dispose d’un personnel parlant couramment l’espagnol ou le portugais, et d’autres membres du personnel de la division ont une connaissance pratique de l’espagnol. D & M publie régulièrement des rapports en espagnol (en plus d’une édition en anglais) pour le bénéfice de ses clients.

Histoires de clients

  • Antigue-et-Barbude

    L’expérience de D & M à Antigue-et-Barbude, qui n’a pas d’exploration significative du potentiel pétrolier et gazier, est limitée aux systèmes pétroliers voisins représentés dans la région des Caraïbes.

  • Argentine

    En Argentine, D & M a mené des études techniques dans la plupart des grands bassins de production, notamment Neuquen, San Jorge, Cuyo, Austral et le bassin du Nord-Ouest. Ces études ont inclus une simulation détaillée du réservoir, l’arbitrage des problèmes techniques et des évaluations des prospects. D & M a participé avec le personnel technique des clients dans l’évaluation lors des data room des propriétés impliquées dans des acquisitions dans les bassins de Neuquen et d’Austral. Le cabinet a agi en tant que consultant principal de YPF S.A. lors de la privatisation des propriétés de YPF S.A. dans le bassin Austral dans le sud de l’Argentine. Dans le cadre de cette étude, D & M a ouvert et supervisé le data room pour le processus de privatisation, en développant une base de données détaillée qui pourrait être utilisée pour prévoir la future productibilité de gaz pour l’ensemble du bassin.
    D & M a été très active dans l’évaluation des ressources non conventionnelles en Argentine, réalisation d’études de réservoirs et d’évaluations de réserves pour les grands projets de shale gas de développement et de réservoirs tight gas dans le pays, ainsi que des zones d’exploration et d’appréciation.
    En outre, après avoir effectué sa propre certification, D & M facilite le processus de certification local en Argentine, en interagissant avec des consultants locaux enregistrés au Ministère de l’Energie et des Mines, comme requis par ses clients.

  • Australie

    D & M a plus de 40 ans d’expérience de travail en Australie, après avoir évalué de nombreux champs onshore et offshore. Par exemple, l’entreprise a évalué plus de 80 champs dans les bassins de Cooper, Eromanga et Surat pour divers clients. Ces études ont porté sur tous les aspects de la géoscience, y compris la géologie, l’évaluation des diagraphies, l’ingénierie et l’analyse économique.
    D & M a réalisé la première grande certification de gaz liée aux champs de la plate-forme du nord-ouest, y compris les champs de Rankin, Goodwyn et Alwyn, au large de l’Australie occidentale. Cette série d’études pour un certain nombre de parties intéressées représentait une évaluation indépendante approfondie de toutes les données techniques disponibles dans ces champs. Les études ont servi de base pour les décisions de financement et de développement de gisement concernant le premier projet australien de gaz naturel liquéfié.
    D & M effectue des mises à jour périodiques des réserves du projet de gaz naturel liquéfié de Darwin, y compris le champ de Bayu Undan. De plus, D & M a estimé des réserves pour le champ gazier en développement d’Ichthys, également destiné au marché asiatique du gaz naturel liquéfié. D & M a été invité par le gouvernement australien, avec le gouvernement du Timor-Leste, à évaluer les volumes in situ originaux pour la zone de champ de Greater Sunrise située dans une zone unifiée entre les deux entités. D & M a effectué une évaluation de l’interprétation géophysique par la modélisation géologique des réservoirs présents dans le champ, y compris l’estimation du gaz original et du condensat original en place.
    D & M a évalué plusieurs champs en Australie-Occidentale, notamment les champs Blina, Sundown, Harriett, North Herald et South Pepper. Les évaluations des champs situes dans les Territoires du Nord comprenaient le Jabiru et le Challis, qui ont tous deux été étudiés pendant plusieurs années au cours de la phase de délinéation.
    D & M évalue actuellement plusieurs gisements de gaz de schiste non conventionnels, des réservoirs dit tights et du gaz de houille profond dans les bassins de Cooper, de Surat et de Bowen pour divers opérateurs. Dans le bassin de Cooper, D & M a travaillé sur le gisement pétrolifère du Jurassique et l’ensemble de la section gazière du Permien, qui comprend les gisements de sables bitumineux de Toolachee, Roseneath, Epsilon, Daralingie, Murteree et Patchawarra. Dans le bassin de Surat, D & M a évalué la totalité de la section des gaz de charbon du Crétacé et du Jurassique. Dans le bassin de Bowen, D & M a de l’expérience avec diverses sections de charbon et aussi avec les zones de gaz profonds (réservoirs Rewan et Kianga) dans la fosse Taroom.
    D & M a réalisé plusieurs études sur le gisement dans le Bass Straits et au large de la Tasmanie. L’entreprise a également étudié le potentiel d’exploration du bassin de Gippsland grâce à une évaluation prospective et a réalisé plusieurs études de ressources dans le bassin de Browse.

  • Bangladesh

    D & M a effectué plusieurs évaluations techniques au Bangladesh pour des entreprises publiques et privées, y compris la compagnie pétrolière nationale et deux compagnies pétrolières internationales. L’entreprise a évalué des champs dans tout le pays depuis plus de 20 ans. Parmi ces derniers le plus grand gisement de gaz du pays à l’appui d’une future installation de développement et de compression et a élaboré des estimations indépendantes de gaz original en place et des réserves pour les diverses activités envisagées pour le gisement.

  • Barbades

    À la Barbade, D & M a évalué les réserves de champs dans la zone de développement de Woodbourne en produisant à partir de réservoirs complexes des formations d’Écosse et des unités intermédiaires

  • Bolivie

    D & M a une longue histoire de service en Bolivie. Au cours des années 1960, l’entreprise a effectué un certain nombre d’examens détaillés de toutes les phases d’exploitation de YPFB, la compagnie pétrolière et gazière appartenant à l’État. L’entreprise était le principal consultant dans le processus de capitalisation / privatisation de YPFB, réalisant une évaluation des réserves et économique et ce à l’échelle du pays en 1995. D & M a depuis mis à jour cette étude, intégrant les résultats des récentes activités sur les gisements et des découvertes récentes concernant la formation profonde et prolifique de Huamampampa

  • Brésil

    L’expérience de D & M au Brésil remonte aux années 1940 et elle a réalisé des études de certification des réserves annuelles pour Petrobras depuis 2001. Ces études impliquent une évaluation de la délinéation de certains champs répartis dans les bassins producteurs du Brésil. D & M dispose d’une expertise significative et continue dans les champs prolifiques « sous le sel » situés dans les bassins de Santos et de Campos, après avoir évalué tous ces champs pour plusieurs entreprises différentes, y compris Petrobras.
    D & M a réalisé des évaluations relatives à l’appréciation du potentiel d’exploration d’un portefeuille multi-bassins pour une grande entreprise brésilienne. La firme a conseillé Petrobras sur les stratégies visant à maximiser les réserves prouvées avec forage de puits dans les champs nouvellement découverts. L’expérience de D & M avec des problèmes complexes de stratigraphie, de structurale et de réservoir constitue la base de tout projet brésilien.

  • Chili

    Les activités de D & M au Chili ont commencé en 1975 lorsque l’Empresa Nacional del Petroleo (ENAP), la compagnie pétrolière nationale chilienne, a lancé des études de faisabilité pour le développement d’un projet de gaz naturel liquéfié. L’entreprise a évalué les réserves pour les principaux gisements pétroliers et gaziers exploités par l’ENAP pour ces études. Depuis lors, l’entreprise a réalisé divers projets pour l’ENAP, tels que la simulation sur le grand champ de gaz au Chili (Posesion) et des études de faisabilité pour une récupération améliorée par injection d’eau ou de dioxyde de carbone. Les mises à jour des réserves des champs ENAP sont effectuées fréquemment. D & M a évalué tous les champs fournissant l’alimentation en gaz à l’usine de méthanol située dans le sud du Chili. D & M a également évalué le projet de développement de tight gas de la Formation de Glauconit au Chili.
    En outre, D & M participe actuellement à une évaluation annuelle du premier opérateur E & P non gouvernemental au Chili, en évaluant des champs dans le bloc Fell et dans d’autres régions du pays.

  • Chine

    D & M effectue des évaluations de réserves annuelles et des études d’appréciation en Chine sur plus de 400 gisements de pétrole et de gaz et ce pour la plus grande compagnie pétrolière et gazière du pays. Cette étude de grande envergure comprend pratiquement tous les bassins pétroliers productifs en Chine. D’autres études récentes se sont concentrées sur des études détaillées de champs dans la province de Jilin pour un opérateur E & P chinois privé, plusieurs projets en cours dans la région de Bohai Bay et des études pluriannuelles antérieures sur plusieurs grands gisements de gaz dans le bassin du Sichuan. D & M a évalué le projet relatif au champ de Yacheng, au large de l’île de Hainan, l’un des plus grands projets gaziers en Chine. L’évaluation de D & M comprenait une interprétation sismique bidimensionnelle et tridimensionnelle et une analyse géologique détaillée afin d’estimer les hydrocarbures en place pour ce gisement de gaz orienté vers l’exportation. Des études détaillées de simulation d’ingénierie de réservoir ont quantifié les réserves initiales.
    D & M a réalisé des évaluations géologiquement intégrées du gisement complexe de Huizhou au large des côtes de la Chine du Sud afin d’estimer les réserves. D & M a également effectué plusieurs évaluations de réserves de divers champs situés dans la baie de Bohai et ce pour différents opérateurs .

  • Colombie

    D & M a réalisé des projets sur presque tous les bassins de Colombie. L’entreprise a des projets actifs avec Ecopetrol, la compagnie pétrolière et gazière appartenant à l’État, ainsi qu’avec de nombreuses compagnies pétrolières et gazières privées et publiques. D & M possède une vaste expérience dans le bassin Llanos. D & M a étudié les gisements d’huile géants de Cusiana et de Cupiagua depuis leur découverte et a fourni des rapports géologiques et d’ingénierie pour les champs des bassins de la Haute Magdalena, de la Moyenne Magdalena et de Bogota. L’entreprise a réalisé une étude des réserves et de la productibilité d’un champ gazier géant offshore de la péninsule de Guajira pour déterminer la faisabilité d’un projet de gazoduc. L’entreprise possède également une vaste expertise dans l’évaluation de la tectonique des zones plissées fortement faillées observées dans la Cordillère des Andes.

  • Cuba

    D & M a maintenu une base de connaissances sur les systèmes pétroliers de Cuba, à commencer par l’article d’Everette Lee DeGolyer de 1918 décrivant la géologie des gisements de pétrole dans le pays. Jusqu’à récemment, le travail des entreprises américaines à Cuba était limité par le gouvernement des États-Unis, ce qui excluait son implication directe dans le pays.

  • Equateur

    En Équateur, D & M est considéré comme l’expert du bassin d’Oriente et a réalisé de nombreuses études sur le champ. L’entreprise a évalué les réservoirs Napo T, Napo U et Hollin à l’échelle du bassin à l’aide de techniques géophysiques 3D à la fine pointe de la technologie. Le personnel de D & M connaît les styles structuraux et stratigraphiques dans le golfe de Guayaquil

  • Fidji

    Bien qu’aucune découverte de pétrole et de gaz n’ait été faite à Fidji, les activités d’exploration à la fin des années 1970 et 1980 se sont concentrées dans le bassin hydrographique de Bligh. La poursuite de la tendance des réservoirs contenant des hydrocarbures d’Irian Jaya à travers la Papouasie-Nouvelle-Guinée offre un potentiel pour les réservoirs de type récifal et turbidite. L’expérience de D & M en Indonésie, en Irian Jaya et en Papouasie-Nouvelle-Guinée fournit une base de connaissances et d’expérience pour aborder les prospects et leads, ainsi que les découvertes potentielles

  • Grenade

    À Grenade, D & M a réalisé une étude de reconnaissance du potentiel pétrolier des zones offshores du sud. Ce travail s’appuie sur l’évaluation approfondie des ressources prospectives que D & M a réalisée dans le monde entier, fournissant ainsi une base de connaissances et d analogues pour une estimation du potentiel des ressources non découvert.

  • Guatemala

    D&M a mené des études techniques dans les zones Nord et Sud du bassin de Petén, principale province pétrolière du pays, depuis 1993. Les études ont inclus l’examen et l’interprétation des données sismiques 2D et 3D ; études du potentiel d’exploration ; évaluations et recommandations sur les ressources prospectives.
    Estimation des réserves et délinéation dans plusieurs champs dont la production est assurée par la formation Coban avec études de modèles économiques ; et des études de modèles de réservoirs 2D&3D.
    Plus récemment, D & M a aidé à la délinéation , à la planification du développement et à la réalisation d’études sur les réserves relatives à une nouvelle découverte de champ de gaz a condensats .

  • Guyane

    D & M a travaillé sur l’évaluation des ressources potentielles dans le bassin Guyana-Suriname au nom de plusieurs opérateurs au cours des 6 dernières années. Suite à la découverte, par ExxonMobil, du gisement de Liza en 2015, l’intérêt de l’industrie pour les systèmes pétroliers dans ce bassin a explosé. Les principales cibles à ce jour sont les grés a huile lies aux dépôts en éventails de bas de pente (turbidites…). Les connaissances et l’expérience de D & M dans le bassin continuent de croître avec la phase initiale de découverte et de développement de la découverte sur le gisement de Liza. Le type de plays et les environnements sédimentaires présents dans le bassin Guyana-Suriname sont analogues à ceux de la côte ouest de l’Afrique, où D & M possède une vaste expérience dans l’évaluation des réserves, ressources contingentes et ressources prospectives dans des pays comme la Guinée équatoriale, et le Ghana.

  • Honduras

    Les forages d’exploration au Honduras ont été limités, avec BG détenant pour la dernière fois le droit de forer des puits d’exploration. À ce jour, aucune découverte commerciale de pétrole ou de gaz n’a été faite dans le pays. D & M possède une vaste expérience d’évaluation des prospects dans toute l’Amérique latine, y compris en Colombie et au Mexique. La connaissance de D & M des systèmes pétroliers onshore et offshore au Mexique, associée à son expérience significative dans l’évaluation des gisements de pétrole et de gaz dans toute la Colombie, nous permet d’évaluer les possibilités d’accumulation potentielles de pétrole et de gaz au Honduras

  • Inde

    D & M a évalué des champs dans la plupart des bassins géologiques en Inde, onshore et offshore. D & M fournit des évaluations annuelles des réserves pour plusieurs des plus grandes sociétés pétrolières et gazières privées, ainsi que des évaluations des réserves requises par le gouvernement pour la Société National pétrolière et gazière et de nombreuses autres sociétés pétrolières et gazières privées. L’expérience de D & M s’étend des champs de pétrole et de gaz en production dans le bassin de Barmer au haut de Bombay . D & M a évalué les réserves, réalisé des études d’équilibrage des gaz et réalisé des études de certification totalement indépendantes ainsi que des études de simulation de réservoirs pour différents clients. Les connaissances et l’expérience de D & M dans la production des champs en Inde sont très bien respectées par les entreprises privées et publiques de l’industrie. Des évaluations de réserves de gaz associées aux gisements profonds situés au large des côtes de l’Inde dans le bassin de Krishna Godavari ont été effectuées, y compris une simulation détaillée des réservoirs des champs producteurs existants et de nouvelles découvertes à l’appui de la planification du développement. D & M a également travaillé pour le compte du gouvernement de l’Inde dans l’évaluation des champs qui sont situés à travers plusieurs blocs pour évaluer la distribution potentielle des hydrocarbures récupérables. D & M a effectué une série d’évaluations détaillées des réserves pour les champs de Panna, Mukta et Tapti au large de Mumbai suite au transfert de l’exploitation de l’ONGC à des sociétés privées. Ces analyses de réserves serviront, entre autres, à soutenir le financement de projets pour le développement continu de ces gisements. D & M mène actuellement des évaluations de réserves et de ressources éventuelles pour l’exploitant d’un groupe de gisements d’huile et de gaz en développement au Rajasthan qui représentent les plus importantes découvertes de pétrole en Inde depuis des décennies. En 1993, 2004, 2010, 2011, 2013, et 2017, D & M a réalisé d’importantes études sur les réserves dans plus de 70 champs en Inde, qui représentent la majorité des champs de production de pétrole et de gaz actifs du pays.

  • Indonésie

    D & M a récemment participé à des études techniques sur les gisements indonésiens de pétrole et de gaz qui ont été désignés comme sources d’approvisionnement en gaz pour les besoins domestiques et pour la vente à Singapour. Ces projets ont une très grande visibilité en Indonésie et dans la communauté financière internationale, et D & M joue un rôle de premier plan dans le progrès de cette entreprise.
    L’expérience de D & M en Indonésie inclut tous les types d’environnements de dépôt, des carbonates propres à ultra-haute perméabilité à Sumatra aux complexes accumulations de clastiques deltaïques dans l’est du Kalimantan et à l’est et à l’ouest de Java.
    En plus des évaluations techniques des gisements pétroliers et gaziers en production, D & M fournit des conseils axés sur l’exploration à ses clients pour les champs où il y a peu ou pas de contrôle de puits.
    D & M agit pour le compte de ses clients afin de recueillir et d’interpréter des données pour des achats potentiels de pétrole et de gaz. Le cabinet fournit une évaluation technique approfondie, ainsi que les analyses économiques requises, conçues pour produire des résultats de flux de trésorerie après impôts détaillés à partir desquels des décisions d’achat objectives peuvent être prises. D & M a participé à plusieurs data room pour les propriétés pétrolières et gazières indonésiennes, ainsi que d’autres dans la région Asie-Pacifique. L’équipe d’experts techniques du cabinet possède des années d’expérience pratique dans de tels projets en Asie du Sud-Est.

  • Japon

    D & M a travaillé pour de nombreuses sociétés pétrolières japonaises dans l’évaluation de leurs actifs dans le monde entier. En outre, D & M a évalué le champ de Minami-Nagaoka, qui produit à partir d’un réservoir volcanique fracturé. L’interprétation pétrophysique détaillée de D & M reliant divers faciès volcaniques aux propriétés pétrophysiques a constitué la base de la distribution du gaz original en place. Couplé à l’analyse du bilan matière, les estimations des réserves ont été préparées en fonction du développement du champ. D & M a également évalué des réservoirs dans le champ de Nakajo à partir desquels le gaz dissous dans l’aquifère est récupéré avec des quantités d’eau produites. Ces champs mettent en évidence la variation des types de réservoirs et de roches réservoirs que D & M a été chargé d’évaluer

  • Koree du sud

    D & M a effectué des analyses géophysiques, géologiques, pétrophysiques et d’ingénierie sur des gisements de gaz offshore afin de construire un modèle de réservoir des gisements de gaz pour la construction de modèles de réservoirs dynamiques pour la planification du développement de gisements et la prévision des récupérations potentielles futures..

  • Malaisie

    D & M a réalisé des études de gisements pour le compte de plusieurs sociétés multinationales et de la compagnie pétrolière nationale malaisienne Petronas. L’entreprise effectue des évaluations annuelles des réserves et a effectué les certifications initiale et secondaire des champs prolifiques inclus dans la zone de développement conjointe entre la Malaisie et la Thaïlande.
    D & M a réalisé des études de réserves sur les découvertes de gaz émergentes au large des côtes de Sarawak et de Sabah en vue d’une éventuelle inclusion dans les expéditions de gaz naturel liquéfié en Malaisie.
    D & M a participé activement à des évaluations pour des acquisitions et des cessions potentielles d’actifs en Malaisie, en accompagnant des clients dans des data room et en discutant des évaluations techniques et économiques avec des équipes de gestion des clients.

  • Mexique

    D & M possède une vaste expérience dans l’évaluation des gisements de pétrole et de gaz au Mexique. En 1910, le fondateur de D & M, Everette DeGolyer, a recommandé avec succès l’emplacement du puits de classe mondiale Potrero del Llano n ° 4. Aujourd’hui, cette expertise est mise de l’avant dans les analyses techniques et les évaluations qui ont couvert la plupart des champs pétroliers et gaziers de la région marine du Sud-Ouest, y compris certains des champs les plus importants pour PEMEX, la compagnie pétrolière et gazière publique. D & M possède également de l’expérience dans la région paléocanale de Chicontepec et dans la plupart des champs gaziers des régions de Veracruz et de Burgos.
    De plus, D & M a évalué les zones d’exploration offertes lors des récents appels d’offres, y compris des analyses qui comprennent la modélisation du bassin, l’interprétation sismique, l’identification des opportunités et l’évaluation complète des ressources potentielles. D & M est expérimentée dans tous les bassins de production au Mexique, ayant évalué des zones dans les eaux ultra-profondes, les eaux profondes, les eaux peu profondes, onshore, Chicontepec et les shales. L’expérience de l’entreprise face à des défis géologiques complexes et d’ingénierie de réservoir fournit une plate-forme solide pour tout projet au Mexique.

  • Mongolie

    Depuis 2007, D & M a procédé à des évaluations annuelles des réserves de deux champs pétrolifères en Mongolie. Les champs sont produits à partir de réservoirs multiples et chaque champ a été développé avec environ 200 puits de production.

  • Myanmar

    D&M a réalisé des évaluations des réserves et des ressources en réservoirs clastiques et carbonatés pour divers clients au Myanmar, certaines des propriétés évaluées incluent les Mya, Shwe, Shwe Phyu, Yadana, Yetagunet les champs de Zawtika, entre autres.

    Les professionnels de D&M ont également évalué de nombreux champs de la région Asie-Pacifique présentant des tendances géologiques, des propriétés de réservoir et des stratégies de développement similaires à ceux situés au Myanmar. D&M a analysé les champs de la région du golfe du Bengale (y compris tous les champs du bassin de Krishna-Godavari et ceux du Bangladesh, comme (Bibiyana), de la mer d’Andaman (y compris ceux du Myanmar) et du détroit de Malacca. (y compris des évaluations près des provinces d’Aceh et de Sumatra du Nord). D&M a également effectué une évaluation de la zone de développement commun Malaisie-Thaïlande (MTJDA).

  • Nicaragua

    Aucune découverte de pétrole et de gaz n’a été rapportée au Nicaragua, bien que les efforts d’exploration aient donné lieu à au moins une découverte signalée située au large des côtes. La plupart des activités d’exploration récentes ont porté sur le bassin de Sandino. D & M a une vaste expérience d’évaluation des perspectives d’exploration et une expérience des réserves dans toute l’Amérique centrale et du Sud, sur lesquelles s’appuyer pour évaluer les accumulations potentielles d’hydrocarbures

  • Nouvelle Zélande

    Grâce à sa coopération de longue date avec des opérateurs internationaux, D & M a une longue histoire d’évaluation des champs de pétrole et de gaz en Nouvelle-Zélande. Récemment, D & M a commencé à travailler avec des entreprises locales néo-zélandaises pour évaluer les réserves ainsi que les options de développement potentielles et les applications améliorées de récupération du pétrole dans les champs locaux. D & M a une compréhension des régimes de redevances complexes sous lesquels les champs en Nouvelle-Zélande fonctionnent. L’entreprise inclut régulièrement des analyses économiques dans le cadre de ses projets d’évaluation.

  • Pakistan

    D & M possède une vaste expérience dans l’évaluation des réserves au Pakistan. Depuis plus de 35 ans, D & M a effectué des études de gisements sur presque tous les domaines au Pakistan, au nom de la communauté des banques d’investissement, les compagnies pétrolières et gazières multinationales, Société du pétrole et du gaz (OGDC), et les entreprises de production d’électricité. D & M a réalisé des évaluations nationales de l’approvisionnement national en gaz afin de définir une politique énergétique à long terme pour le pays. Ces études ont tenu compte de l’évaluation des réserves et de la productibilité de tous les champs de gaz afin d’élaborer des projections pour de nombreux scénarios de demande. Les rapports ont été présentés à l’OGDC, à diverses sociétés de pipeline et à la Banque mondiale.

    D & M effectue annuellement des études de réserves et de ressources pour différents clients sur des gisements  au Pakistan et a participé à l’évaluation des volumes récupérables et de la performance  de ces gisements. Ces études ont inclus des évaluations des champs de Sui, Pirkoh, Uch et champs Qadirpur pour l’approvisionnement en carburant à long terme pour divers projets d’énergie, y compris le projet d’énergie Habibullah, le projet d’alimentation Kabirwala, la puissance Liberté du projet, et le projet d’alimentation Uch. Dans le passé, D & M a effectué des études les champs de Sui, Pirkoh, Bhit, Uch, Dhurnal Qadirpur, Suwan, Kadanwari, Miano, Nandpur et Panjpir et 46 autres champs dans le bloc Badin. D & M connaît également plusieurs gisements actuellement en cours d’évaluation dans la province de Sindh. L’expérience de l’entreprise s’étend à tous les principaux champs dans les provinces du Sindh et du Baloutchistan, ainsi que dans les champs des provinces frontalières du Pendjab et du Nord-Ouest. D & M a des relations de longue date avec de nombreux opérateurs dans le pays, ainsi qu’avec OGDC.
    En fin de compte, le niveau d’expérience et de familiarité de D & M donne à l’entreprise un avantage dans l’évaluation des gisements existants au Pakistan et permet à l’entreprise de fournir des évaluations plus robustes et efficaces.

  • Papouasie nouvelle Guinée

    D & M a réalisé de nombreuses études géologiques et d’ingénierie dans le bassin de Fly River (Papouasie), mettant l’accent sur les travaux de reconnaissance géologique et géophysique. L’entreprise a principalement étudié les gisements de gaz de Barikewa et de Kuru dans l’ouest de la Papouasie. Les évaluations récentes des réserves ont inclus la plupart des gisements (montagnes) d’huile et de gaz associés au projet de gaz naturel liquéfié de PNG.

  • Paraguay

    D & M a évalué plusieurs opportunités de ressources dans le sous-bassin de pirity, y compris les formations Lecho et Yacoraite.

  • Perou

    Au Pérou, D & M a fourni une grande variété d’études à ses clients, notamment des évaluations de réserves dans les champs pétrolifères des blocs 8 et 1-AB (192) dans la jungle nord du bassin de Marañon et dans les blocs Z-2B, Z6, IV, V, VI et VII des champs faillés complexe dans le bassin de Talara. Pour le bassin d’Ucayali, D & M a agi comme conseiller technique du gouvernement péruvien en préparation d’appels d’offres internationaux pour l’exploitation du projet Camisea. Ce travail comprenait le développement d’une simulation compositionnelle pour étudier les effets des fractures sur l’efficacité de récupération pour un projet de cyclage de gaz. L’entreprise a continué à évaluer les blocs 56 et 88 du projet Camisea pour un partenaire / propriétaire, ainsi que les blocs 57 et 58 situés à proximité.

  • Philippines

    D & M a évalué de nombreuses découvertes pétrolières au large des côtes de l’île de Palawan au nom des sociétés exploitant ces champs. L’entreprise a récemment terminé une étude détaillée des réserves du champ Camago-Malampaya, une importante découverte de pétrole et de gaz en eau profonde dans cette région. L’expérience de D & M sur l’Asie du Sud-Est apporte une expertise technique significative pour l’évaluation des gisements matures ainsi que des gisements  non développés où la planification du développement est nécessaire.

  • Sri Lanka

    D & M a évalué deux découvertes de gaz situées au large de Sri Lanka pour le compte de Cairn India Limited. Les découvertes ont été faites dans des eaux relativement profondes dans le bassin de Mannar. L’évaluation des quantités d’hydrocarbures potentiellement récupérables a été réalisée à l’aide d’une interprétation géophysique, pétrophysique et géologique couplée à une évaluation technique du potentiel productif des puits et des plans de développement fictifs. Ces champs n’ont pas encore été développés en attendant une étude plus approfondie. Ces découvertes ont été les premières de leur genre en plus de 30 ans.

  • Sultanat de Brunei

    D & M a évalué des réservoirs au large de l’île de Bornéo. L’expérience de D & M couvre les réservoirs de gaz à condensats, les réservoirs a huile et le gaz non associé. Les évaluations de D & M ont été effectuées à l’appui d’acquisitions, de financement de projets, de certifications et de rapports annuels obligatoires sur les réserves. La portée de ses interprétations englobe généralement toutes les facettes des principes d’interprétation volumétrique. Les estimations des réserves et des ressources éventuelles intègrent les diverses interprétations disciplinaires dans les prévisions de production future potentielle.
    D & M a réalisé des études géologiques et d’ingénierie approfondies de cinq gisements pétroliers géants au Brunei pour le compte de la compagnie pétrolière nationale. Ces études ont impliqué non seulement une évaluation technique approfondie, mais aussi une inspection sur place des installations des gisements et des procédures opérationnelles.

  • Suriname

    D & M a réalisé des études géophysiques pour l’exploration au large du Suriname, y compris le contrôle de qualité du traitement sismique, l’analyse AVO et la construction de modèles de vitesse régionaux.

  • Thaillande

    D & M a publié une étude géologique et d’ingénierie complexe et entièrement intégré du champ de Bongkot. Cette étude a été menée dans une région a géologie complexe et la présence de quantités significatives de composants non-hydrocarbures dans le gaz récupéré. La modélisation de la composition utilisée pour prédire la performance du gisement et la récupération finale.
    L’entreprise continue d’évaluer et d’estimer les réserves dans les champs de Pailin et de Moragot, dans le golfe de Thaïlande, à mesure que les forages de développement se poursuivent.
    D & M a également évalué les réserves d’importants champs productifs faisant partie du complexe d’Erawan afin de financer un important projet de gazoduc et a récemment terminé l’évaluation des réserves d’un important gisement émergent dans cette Région.
    D & M a récemment évalué la majorité des réserves de pétrole et de gaz de la compagnie pétrolière nationale thaïlandaise, y compris les champs situés en onshore , les champs situés dans le golfe de Thaïlande et la zone de développement mixte offshore Malaisie-Thaïlande.

  • Timor-Leste

    D & M a été chargé par le gouvernement du Timor-Leste d’évaluer les volumes originaux in situ pour la zone du champ de Greater Sunrise située dans une zone unifiée partagée par le Timor-Leste et le gouvernement australien. D & M a effectué une évaluation allant de l’interprétation géophysique à la modélisation géologique des réservoirs présents dans le champ, y compris l’estimation du gaz original et du condensat original en place. D & M a également effectué les travaux de certification pour le champ de Bayu Undan, qui est situé dans la zone de développement pétrolier mixte entre l’Australie et le Timor-Leste, au nom de l’exploitant du champ. Le travail de certification a été effectué afin d’évaluer les réserves associées au champ avant le développement initial. Les deux champs évalués doivent être transportés pour être traités dans une installation de gaz naturel liquéfié (GNL). Le champ Bayu Undan est en production depuis 2004. Le développement de la zone de champ de Greater Sunrise est toujours en cours de négociation.

  • Trinidad and Tobago

    D & M possède une vaste expérience dans l’évaluation des gisements d’huile et de gaz et des ressources potentielles à Trinidd-et-Tobago, travaillant pour la compagnie pétrolière et gazière nationale de ce pays ainsi que pour plusieurs opérateurs étrangers. Pour effectuer ces analyses, l’entreprise a travaillé avec des données provenant de modèles sismiques, pétrophysiques, géologiques, de réservoir et de simulation numérique. L’expérience de D & M avec des problèmes complexes d’ingénierie géologique et de réservoir constitue la base de tout projet à Trinidad-et-Tobago

  • Uruguay

    D & M a évalué plusieurs opportunités de ressources dans le bassin de Punta del Este, y compris les objectifs d’âge Albien-Aptien, Permien, Crétacé et Paléocène. Plus de cinq blocs de permis ont été inclus dans l’évaluation. De plus, D & M a agi en tant que consultant principal auprès de la compagnie pétrolière nationale de l’Uruguay lors de la cession de certaines participations en Argentine en 2016.

  • Venezuela

    D & M a effectué une grande variété d’études géologiques et d’ingénierie au Venezuela. D & M a agi en tant que conseiller technique auprès de Petróleos de Venezuela, S.A. pour l’évaluation de 17 champs attribués au troisième tour marginal. L’entreprise possède une expérience inégalée dans la ceinture des huiles lourdes d’Orinoco, en commençant par une étude de la région de Cerro Negro et en menant la certification du premier grand projet de la ceinture de l’Orénoque, Petrozuata. Des études pétrophysiques, géologiques et d’ingénierie détaillées ont également été réalisées pour les régions de Sincor et de Hamaca dans la région a pétrole lourd. D & M a développé des profils de production de puits typique pour les puits horizontaux proposés en utilisant des études de simulation de réservoir, y compris les effets de la compaction et du comportement mousse- de l’huile en terme de PVT. D & M a également effectué une grande variété d’études géologiques et d’ingénierie dans l’est et l’ouest du Venezuela, y compris une étude détaillée de plusieurs champs prolifiques sur le trend El Furrial.

  • Vietnam

    D & M a effectué des évaluations de réserves de plusieurs champs dans les régions extracôtières du Vietnam, y compris des réservoirs de grès et de sous-sol pour deux sociétés pétrolières internationales.
    D & M a également évalué le potentiel d’exploration de deux zones situées au large du Vietnam dans la mer de Chine méridionale. Ces deux zones géographiquement distinctes contiennent plusieurs mécanismes de piégeage d’hydrocarbures différents et sont censées contenir à la fois des sédiments carbonatés et clastiques.